slow consommation

27 Juillet 2015 | Par Guiom | (Mieux) Consommer

slow consommation

Apparu dans les années 80, le slow movement représente une véritable alternative de mode de vie et de modèle économique. Afin de ne plus être victime du stress de la vie moderne, ce mouvement propose de ralentir notre rythme de vie afin de vivre en harmonie avec son environnement, dans le respect de l’être humain.

Ce mouvement se décline en plusieurs branches :

Le slow food

Apparu en réaction au fastfood et à la malbouffe le slow food repose sur le fait de se préparer soi-même de savoureux repas avec des produits provenant des producteurs locaux.

Les slow cities

Cette déclinaison du slow movement a pour but de privilégier un développement des rythmes lents (réduction de la circulation, des bruits…) pour une meilleure qualité de vie. Les espaces verts et les zones piétonnes sont privilégiés.

Les slow cities font la promotion des traditions locales ainsi que de l'hospitalité.

Le slow travel

Le slow travel vous invite à prendre votre temps pour vous mêler à la population locale et à minimiser l'impact de votre voyage sur l'environnement à travers des actes simples tels qu’utiliser les transports en commun ou acheter les produits locaux.

Le slow money

Créé à la fin des années 2000 à la suite de la crise économique de 2008, l’un des principes du slow money est de réorienter les capitaux et de ralentir les flux afin notamment de combattre la spéculation (vaste mission).

Le slow consommation est la quintessence du mouvement : prendre le temps.

Le temps de partir en vacances, le temps de la réflexion, le temps d’attendre afin consommer juste ce qu’il faut.

Ne stressez pas pour vos commandes, unmei sera juste fermé du 1er Août au 11 Août 

;-)

Ajouter un commentaire

Veuillez saisir votre nom
Veuillez saisir votre email
Veuillez saisir un message

Informations pratiques